Désencombrer #1 : les livres

Le désencombrement est une étape nécessaire pour mener une vie plus minimaliste. Sur le papier, c’est top. En pratique, c’est plus compliqué… Aujourd’hui je t’explique comment j’ai fait pour désencombrer ma bibliothèque…et crois-moi c’est pas une mince affaire !

Mes chers apprentis, je reviens après quelques semaines d’absence. C’est pas que je vous aime plus, promis ! Avec le déménagement, et le début de ma vie pro (ouais je suis une grande maintenant), je n’ai pas eu beaucoup de temps pour vous. Mais ça va changer ! Pourquoi ? Parce que grâce à mon désencombrement ma vie va changer ou pas !

Le constat, nécessaire à tout désencombrement

Moi et les livres, c’est une grande histoire d’amour…compliquée. Enfant, j’aimais beaucoup lire, j’y passais des heures. Puis j’ai découvert la télé et les séries, je lisais moins. Avec la prépa, j’ai du me farcir lu beaucoup de livres, ou tout du moins j’en ai acheté beaucoup, que je feuilletais quand j’avais du temps. Résultat : je me suis retrouvée avec une quantité impressionnante de livres, des classiques aux idioties du moment (Cinquante nuances de Grey, quand tu nous tiens) en passant par les livres de cuisine (oui j’aime manger, pas toi ?). J’en étais à avoir deux rangées de livres par étagère…

La situation n’était plus tenable, d’autant plus qu’en emménageant avec Mr Ecolo, nous allions devoir mettre tous nos livres dans UNE seule bibliothèque. Et Mr Ecolo aime autant les livres que moi… Tu vois le problème.

Ni une, ni deux, à chaque problème, sa solution : faire du tri et se séparer des livres inutiles. C’est évidemment là que ça coince. Marie Kondo le dit dans sa bible de gourou son livre La Magie du rangement, les objets auxquels nous sommes attachés émotionnellement sont les plus difficiles à jeter.

Faire le tri, l’étape difficile mais libératrice

Comment faire alors ? Ma technique, et est différente selon s’il a été lu ou non.

Pour les livres lus :

  • prendre vraiment le livre dans mes mains,
  • déterminer s’il est utile dans le sens nécessaire pour mes études ou mon boulot
  • déterminer si je relirai ce livre un jour
  • me demander pourquoi je le garde

A partir de là, on commence à percevoir si on tient vraiment à cet objet ou pas. Si la réponse est claire, je mets le livre dans une pile, la pile à “donner/vendre” (voir plus loin). Je fais aussi une pile “hésitation”.

Pour les livres non lus, c’est plus difficile. Je relis la quatrième couverture, me demande si ça me donne envie de le lire. Et je fais également attention à la façon dont le livre est arrivé dans ma bibliothèque : l’ai-je acheté par obligation, par plaisir ? Me l’a-t-on offert ? En fonction de la réponse, je sais si je vais le garder ou non.

Mon plus gros problème, ce sont les cadeaux. Je suis mal à l’aise à l’idée de me débarrasser d’un livre qu’on m’a offert…même si je sais très bien que je ne le lirai jamais. Mais je me dis qu’un livre doit être choyé, donc il vaut mieux le remettre sur le marché des livres, plutôt que le laisser prendre la poussière sur mon étagère.

Après avoir fait ce premier tri, je me retrouve avec deux piles, ceux à donner/vendre et ceux sur lesquels j’hésite. Rien ne m’oblige ensuite à faire un deuxième tri ou rajouter des livres à la pile. Avant mon déménagement, j’ai fait deux tris, et je me suis rendue compte que le premier était douloureux, mais le deuxième beaucoup plus facile et vraiment plaisant. Il ne faut donc pas se brider, ou au contraire s’imposer un tri. Le tri n’est efficace que s’il est vraiment voulu.

Et après le tri, qu’est-ce qu’on en fait ?

Ce qui m’a vraiment aidé à désencombrer, c’est d’avoir trouvé des solutions pour vendre et donner mes livres. L’idée de les jeter me répugne au plus haut point (si jamais tu les jettes, mets les dans le recyclable, comme tous les papiers). Les deux alternatives sont simples, utiles, et dans l’esprit du Zéro Déchet. Que demander de plus ? 

Momox, la solution des petits budgets

Sur le site momox, tu rentres le code-barres de ton livre, ton CD ou même ton DVD, et le site te dit pour combien on te reprend ton livre. Le prix est déterminé selon un algorithme qui analyse les données du marché de l’occasion sur internet. Concrètement, tu ne vas pas te faire beaucoup d’argent, mais c’est toujours ça de pris, surtout quand on a un petit budget. Tu mets dans ton panier les articles que tu veux vendre, puis tu valides. Tu renseignes ta carte bancaire. Et ensuite tu imprimes l’étiquette et le bon de livraison. Tu prépares ton colis, tu colles l’étiquette et tu le déposes dans un bureau de poste ou un point relais, selon l’option choisie, sans rien payer ! Une fois le colis reçu, ils vérifient ton paquet et créditent l’argent sur ton compte.

C’est vraiment super pratique, simple et je me suis fait 100€ avec toutes mes ventes !

Les livres achetés par Momox sont revendus à des libraires d’occasion, donc c’est vraiment dans l’esprit Zéro Déchet : tes livres peuvent avoir une deuxième vie !

Ce qui me plaît aussi c’est le fait que tu ne fasses qu’un seul colis : ça évite les colis inutiles, qui ont un impact environnemental élevé, quand tu vends sur des sites comme Amazon ou la Fnac.

Recyclivre, une alternative solidaire 

Recyclivre, c’est une entreprise qui récupère tes livres et les revend sur le marché de l’occasion. 10% des revenus nets sont reversés à des associations pour financer des programmes de lutte contre l’illettrisme.

Les avantages sont multiples :

  • On peut déposer ses livres dans leurs bureaux, dans 7 grandes villes
  • Ils viennent récupérer, en voiture électrique, les livres chez soi si on a une quantité suffisante
  • On peut leur envoyer un colis avec nos livres, à leurs frais. Comme pour Momox, on imprime une étiquette et on dépose son colis dans un point relais ou à la poste.

Avec Recyclivre, on s’assure que nos livres vont trouver de nouveaux propriétaires, tout en favorisant la lecture parmi les populations défavorisées.

Comment ne pas s’encombrer de nouveau ?

L’enjeu une fois qu’on a désencombré, c’est de ne pas ré-encombrer. Eh oui. Pour cela, j’ai commencé à explorer quelques pistes.

  • J’ai explicitement demandé à mon entourage d’éviter de m’offrir des livres, et je n’achète plus de livres sans mûre réflexion.
  • Je me renseigne pour m’inscrire à la bibliothèque près de chez moi.
  • J’offre des livres à mon entourage, lorsque je sais qu’ils seront lus et appréciés

Mes pistes, s’arrêtent ici. Si tu en as d’autres, je suis preneuse !

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Désencombrer #1 : les livres

  1. laroussebouquine dit :

    Je suis assez d’accord sur le principe, mais qu’il est dur d’en faire autant !
    Je suis blogueuse littéraire, donc autant dire que l’accumulation de livres, ça me connaît. Surtout à partir du moment où on reçoit des services de presse à tout va et que sa bibliothèque en prend un – gros – coup. Sur la méthode je suis assez d’accord car je pratique moi-même le tri plusieurs fois par an.

    Je n’ai jamais testé Momox, surtout parce qu’on me disait que c’était une belle arnaque et qu’on ne récupérait parfois jamais son argent. Tu n’as jamais eu de problème personnellement ?

    J'aime

    • apprentiecolo dit :

      Oui, il est bien difficile de s’y mettre, mais on est tellement content quand on l’a fait ! 😉

      Pour Momox, je n’ai eu aucun souci : virement dès que le colis a été inspecté, pas de problèmes pour qu’ils acceptent mes livres. Après, c’est sûr qu’on ne vend pas ses livres à leur valeur réelle. Pour moi c’est une manière de les mettre sur le marché de l’occasion, tout en grapillant quelques sous. Mais il existe d’autres moyens de vendre, notamment les magasins comme Gibert Joseph, qui à ma connaissance n’existent qu’à Paris et Lyon.

      Si tu trouves d’autres moyens ou astuces, je suis preneuse ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s