Déconnecter, comment qu’on fait ?

Coucou les apprentis ! Qui n’a jamais voulu couper tous ses réseaux sociaux, son téléphone et vivre l’instant présent sans tous ces artefacts qui nous sont devenus indispensables? La déconnexion, on en entend de plus en plus parler et notamment en lien avec l’écologie — intérieure cette fois. Pourtant, c’est pas si simple… Je reviens sur mon expérience pour décrypter les freins mais aussi les bénéfices de la déconnexion !

Déconnecter, mais de quoi ?

Pour moi, l’envie de déconnexion a concerné deux choses, qui sont distinctes :

  • déconnecter du boulot ou l’exploitation du prolétariat par le grand capital,
  • déconnecter des réseaux sociaux, principalement de Facebook que j’ai tendance à regarder tout le temps dès que j’ai un moment de creux.

Ces deux envies semblent très différentes et pourtant elles se rejoignent sur un point : l’envie est venue et a été rendue possible par les vacances !

J’ai la chance d’avoir passé de merveilleuses vacances en Islande, pays qui se prête particulièrement à la contemplation. Et puis je n’avais pas envie de gâcher mon voyage avec du boulot – obviously – ni avec les articles et mèmes habituels de Facebook.

Finalement, je voulais déconnecter de mon quotidien, ma routine, pour faire de ce voyage un moment exceptionnel. (je pourrais écrire des guides touristiques, tu trouves pas ?)

 

Déconnecter, ça veut dire…

  • Ne pas suivre les infos et ce qu’il se passe en France ou ailleurs. C’est pas plus mal puisque les infos sont souvent négatives… Mais quand on reconnecte on est un peu largués (affaire Benalla? Kezako ?)
  • Rater des mèmes… Bon, ça va c’est pas quelques mèmes qui vont me manquer !
  • Ne pas se connecter à Messenger… Là j’ai craqué, surtout que y’a eu mon anniversaire et oui, j’avais envie de voir qui m’avait écrit 😉
  • Potentiellement rater des articles/demandes sur les groupes Facebook qui nous auraient intéressé.

Bon ça a pas l’air si terrible que ça… Et pourtant, comme ça a été dur !!

 

Pourquoi est-ce si dur ?

Nous avons, presque tous, développé une forme de dépendance aux technologies. On ne sait plus s’ennuyer, on regarde constamment un écran, une appli. Et nos relations sont de plus en plus intermédiées : au lieu d’appeler ou envoyer un message, on se tague sur des mèmes, nouvelle manière de forger et accentuer une relation. TMTC.

Autrement dit, quand je me suis retrouvée sans Facebook et sans Messenger, j’ai eu l’impression de me retrouver toute nue, seule sans mes amis dans ma poche. Et surtout sans ces quelques choses qui me donnent une contenance quand j’attends, qui m’occupent et me distraient quand j’ai “envie d’une pause”. Franchement, on est tous comme ça, non ?

Donc oui je suis accro à mon téléphone. Et encore je pense que je ne suis pas la plus à plaindre puisque je ne vais que très rarement sur Pinterest (le temple du temps perdu) et je n’ai pas Instagram…

 

Les bienfaits de la déconnexion

Déconnecter, ou au moins essayer de le faire, ça m’a permis d’une part d’éviter ces petits moments où je suis indisponible pour regarder des trucs pas très utiles… qui ne m’apportent pas grand chose. D’autre part, ça m’a fait prendre conscience de tous les moments où j’ai tendance à aller sur Facebook : quand je m’ennuie, que j’ai pas envie de travailler, etc. En prendre conscience, c’est déjà énorme !

Ce temps déconnecté m’a aussi permis de me rendre compte que si Facebook même ne m’apporte que de l’information et quelque rires, c’est les messages de mes amis qui sont vraiment importants. Je tâcherai de m’en souvenir — et de continuer à rigoler le plus souvent possible avec eux !

 

Pour aller plus loin sur le sujet, je te recommande :

Et toi, tu as déjà essayé de déconnecter? Tu as réussi ?
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s